Cheval loisir

Tourisme équestre

.

Calme, rustique, travailleur, équilibré, facile….
Le cheval utilisé pour l’équitation-loisir est un animal plutôt choisi sur son mental que sur son physique. Par conséquent il n’y a pas de race privilégiée mais plutôt un ensemble hétéroclite.
Le cheval de loisir est un animal qui fait partie d’un ensemble naturel et qui a une grande faculté d’adaptation..

Généralités sur l’équitation-loisir

.

Quelles sont les qualités d’un bon cheval de loisir ?
Un cheval de loisir doit avoir reçu une formation complète. Il doit être capable de rester calme et contrôlable dans des situations variées. Pour cela on lui apprend dès son plus jeune âge à ne pas avoir peur de la route, des bruits de la ville, de la campagne, de l’homme …
Un bon cheval de loisir peut-être monté par n’importe quel cavalier et se rendre dans n’importe quel environnement sans créer de problème.
Un label des haras nationaux permet d’ailleurs de valoriser la sélection de ces chevaux.

Est-on cavalier si on est monté quelques fois à cheval ?
Le cheval est un animal imposant qu’il faut respecter et comprendre. On devient cavalier après un apprentissage plus ou moins long qui permet d’appréhender la monte, les allures et l’attitude à avoir dans toutes les situations. Il est essentiel de savoir maîtriser son cheval.

Que signifient les différents galops ?
Les galops sont les niveaux de maîtrise de l’équitation. De 1 à 7, ils définissent la formation du cavalier. Des spécialités existent, ainsi on peut passer des « galops de pleine nature » pour mieux gérer l’espace dans lequel le cavalier évolue. On y apprend, en plus de l’équitation, la lecture de la boussole, la maréchalerie, les règles de circulation de l’animal et de la « débrouillardise ». C’est une très bonne école !

Quelles règles doit respecter un cavalier dans la ville, dans la forêt ou à la campagne ?
Comme pour tous les usagers de la route, des règles s’appliquent aux cavaliers. C’est le code de la route qui définit les droits et les interdictions. Des consignes de sécurité sont également données. Ainsi le cheval doit porter une embouchure quand il circule en ville et encore respecter les sens interdits, l’ordre de circulation…

Quel équipement doit avoir un cavalier de loisir ?
On recommande fortement au cavalier de porter une bombe, c’est l’unique élément qui lui permettra de protéger sa tête en cas de chute.
Les bottes ou « chaps » apportent un confort au cavalier et au cheval, tout comme un pantalon adapté à la monte.

L’équitation, sport ou loisir ?
L’équitation peut être pratiquée de façon sportive (vive allure, sol difficile, compétition…) ou comme loisir (balade, randonnée). Cependant pour chacun de ces usages, le cheval et le cavalier fournissent un effort. Celui- ci doit rester dans la mesure des capacités du cavalier et de sa monture !

L’homme a une relation très particulière avec le cheval !
Le cheval a toujours été le complice de l’homme. C’est un animal qui vit en groupe, qui ne recherche pas la solitude. Il est robuste et supporte la charge de travail. Il est facile à dresser et bien qu’il ait son caractère, c’est un animal docile. Il permet l’évasion, vit longtemps et donne de réelle preuve d’attachement à l’homme. Aujourd’hui l’Oise compte 1574 licenciés et 5000 chevaux. Il s’agit réellement d’un rapport privilégié.

Jusqu’à quel âge un cheval peut il être monté ?
Un cheval vit assez longtemps (25 ans en moyenne). On peut le monter tout au long de sa vie, mais généralement après 20 à 23 ans de bons services, il goûte à une retraite bien méritée, au près !!

Parcourez la forêt de Chantilly avec votre cheval en suivant les randonnées du Parc Naturel Régional Oise Pays de France : 

PNR_Oise_fiche_Chantilly